La marche des jours joyeux

 

Il y a quelques jours J’ai reçu ce texte dans ma boite aux lettres. A sa lecture je me suis dit qu’il pourrait bien se glisser dans mes humeurs du lundi. L’humeur serait alors joyeuse parce qu’elle se serait faite action, action collective avec tout ceux qui aspirent à changer le monde. Mon ami Philippe  Desbrosses auteur de ce texte m’a donné son accord pour vous le faire parvenir. J’espère que cela  vous incitera à visiter les sites de « la marche des jours heureux ». http://les-jours-heureux.fr/ et www.bonheurdagir.com et surtout, si vous en avez la possibilité, à rejoindre cette marche joyeuse.

« Chers Amis,

Ca y est, la « Marche des Jours Heureux » est partie d’Oloron-Sainte-Marie dans les Pyrénées pour rejoindre Paris le 5 novembre, où nous lancerons le premier Pacte Citoyen pour une nouvelle Constitution Nationale. 700 km et des dizaines de débats citoyens dans les villages traversés.

L’objet étant de faire réfléchir nos concitoyens sur la dégradation accélérée de nos institutions, sur le débat politique inexistant pollué par les rivalités de clans, la disparition du sens civique, la confusion des idées et le mensonge institutionnalisé …

Par exemple, la question principale que nous devons débattre… (elle contient la réponse)

 Lorsque le Conseil National de la Résistance a publié « Le Pacte des Jours Heureux », en 1944, la France était à genoux, exsangue, sans ressources après quatre années de guerre et d’occupation ennemie… et pourtant elle a pu dans cette grande précarité, grâce à ses forces généreuses et audacieuses créer la retraite par répartition, la Sécurité Sociale, le vote des Femmes, la Liberté de la Presse, les Comités d’Entreprises, le renforcement des Congés payés et bien d’autres avancées sociales...

Aujourd’hui, alors que notre Nation est 100 fois plus prospère, les élites qui ont usurpé le pouvoir démocratique sont entrain de détricoter tous ces acquis sociaux en laissant sur le carreau des milliers de nos compatriotes dans le désespoir et le dénuement…

Où passent les richesses que nous avons produites ? Qui décide du destin du monde ? qui accapare 99% des Biens Communs pour les donner au 1% des exploiteurs-spéculateurs ?

Nous devons reprendre notre destin en main, la société civile doit se réapproprier le pouvoir qui lui a été confisqué en réécrivant une constitution qui concerne le présent et l’avenir de ses enfants, loin des jeux de couloirs et des combinaisons mafieuses qui caractérisent la déliquescence des appareils politiques actuels…

Bref nous avons un recours et une chance d’empêcher une nouvelle mascarade de se reproduire, celle de nous mobiliser pour faire appel au bon sens et à l’intelligence des femmes et des hommes de ce pays, en nous informant mutuellement dans le respect et la bienveillance pour agir efficacement.

Voici les liens de la Marche des Jours Heureux, informez vos réseaux pour mobiliser le maximum à chaque étape de l’itinéraire. Aidez-les à trouver des hébergements. Ce sont les nouveaux va-nu-pieds de la République. Diffusez leur programme, accueillez-les pour que de 50 au départ ils soient cent-mille à l’arrivée…

Cordialement vôtre.

Philippe Desbrosses. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *