Habemus Candidat !

Ca y est ! Elle frémit, elle court-bouillonne,  elle  fléchit, elle s’infléchit, elle s’incurve, elle se creuse enfin elle s’incline, elle retombe, elle perd de sa vigueur, elle baisse … Habeas Candidat ! A défaut de Habeas Président…

Les chiffres sont là indiscutables, exacts, véridiques, affirmatifs, publiés par Pôle Emploi, certifiés  par le Ministère du Travail, disséqués par les médias, n’en doutez pas un instant, n’en doutons pas une seconde,  la courbe, puisqu’il s’agit d’elle, la courbe s’est inversée… Gloire au CICE, gloire au pacte de responsabilité…gloire à la politique gouvernementale !

Il y a toujours trois manières de passer une porte : ou on entre, ou on sort, ou on la prend dans la figure. Celles de Pôle emploi ne font pas exception.

On peut ainsi sortir par la  porte A d’un emploi à temps complet, pour entrer par la porte B d’un emploi de  moins de 78 heures.

On peut aussi sortir de la porte B pour passer par  la  porte C d’un emploi de plus de 78 heures. On peut aussi sortir par la grande porte de Pôle Emploi quand on a trouvé un travail, mais on peut aussi être viré par la petite porte ou même parfois par la fenêtre comme radié des statistiques.

 D’une porte à l’autre, vous l’avez bien compris, c’est le principe des vases communicants.

Ainsi donc dans les chiffres officiels de ce premier  beau  printemps de baisse de la courbe : la catégorie A baisse de 60 000 personnes bravo ! Mais les catégories B et C augmentent,  respectivement de 2 et 3, 2 %… Vive le travail précaire ! Vivent les petits boulots à la Merkel ou à la Cameron ! Vivent les travailleurs pauvres et les intérims de toute sorte… Vivent les coups de clairon de la ministre du travail !

Bien sûr si l’on fait une addition : le chômage recule de 8 700 personnes… soit 0,2% . Personne à ce stade ne peut prétendre que la courbe ne s’est pas infléchie…

Cependant nous n’avons pas encore eu le chiffre de ceux qui ont été passés par la fenêtre pour le mois concerné par les annonces. La moyenne sur 10 ans est de 1,1% chaque mois,  toutes catégories confondues ! Si  la courbe s’incline légèrement avec les données d’aujourd’hui, c’est visiblement  parce que le nombre de personnes radiées n’a pas été intégré dans le calcul. Lorsqu’il sera possible de  le prendre en compte,  la courbe a de très grandes chances de relever le nez !

Peu importe au fond,  la communication officielle aura fait son travail… les cris de victoire auront résonné dans la plaine… Les éléments de langage auront chanté les louanges de la politique  du Président…

Le vrai danger c’est qu’à force de travestir la réalité avec  les mots, celle-ci  revienne dramatiquement,  tel un boomerang, faire un violent pied de nez au « candidat président ! »,

Le Quaireux Le 2 mai 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *