Épinglons l’épingleur !

Au nom des pouvoirs que nous lui avons conférés, le Président de la République a épinglé le prince héritier de l’Arabie saoudite, par ailleurs Ministre de l’Intérieur, en le décorant le vendredi 4 mars des insignes de la Légion d’Honneur.

Voulait-il reconnaître par là le futur monarque d’un pays porteur des valeurs des droits de l’homme, qui, depuis le premier janvier de cette année, a procédé à 71 exécutions par décapitation au sabre ?
Quand même, vous n’y croyez pas !

Voulait-il mettre en valeur un pays, grand défenseur de la liberté d’expression, qui, entre autres, condamne à 1500 coups de fouets en public et à 3 ans de prison un blogueur qui affiche ses désaccords avec les émirs.
Non, ce n’est pas possible !

Peut-être voulait-il alors, à quelques jours de la journée mondiale du droit des femmes, honorer le rôle de la police religieuse, chapeautée par le « Comité pour le commandement de la vertu et la répression du vice » qui, par exemple,  interdit aux femmes l’accès à un café sous prétexte qu’il n’y a pas de « mur de ségrégation » dans l’établissement…
Non ! Vous n’y êtes pas du tout ! Il n’a jamais vu tout ça, le Président !

L’Arabie saoudite est un pays de mirages…où se pratiquent des drones de commerces et où s’échangent des chars Dassault, contre quelques médailles … c’est tout !

Alors s’interroger pour savoir si le prince héritier est un digne porteur de la rosette ou s’il est indigne de  porter le ruban rouge ! Simples futilités ! D’autant que cet héritier là, comme les autres, ne pourra pas l’accrocher au revers de son veston, puisqu’il ne porte pas de veston ! Soyons pragmatiques !

Après tout cela, reste-t-il encore une once d’honneur à la Légion du même nom ? Pas sûr du tout…

 

Le Quaireux le 14 mars 2016

2 réflexions au sujet de « Épinglons l’épingleur ! »

  1. Merci Eric. On pourrait rajouter que cette même royauté a financé les assassins d’innocents en Syrie et Irak comme le groupe Daech. Ce même pays a donné l’asile politique à l’ex président Tunisien Ben Ali pour ne citer que ce dernier. Le blog ne suffira pas à écrire tout ce qu’il y a à dire sur les monarchies du Golf. A très bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *