Dur, dur, le chemin de l’Elysée…

Je comprends bien qu’en politique tout est possible. Mais il y a cependant des limites à ne pas dépasser. Comment penser un instant que Pénélope pourrait être le talon d’Achille de son candidat préféré ?  Je suis quant à moi certain qu’elle aurait  accompagné son Ulysse à chaque seconde de son Odyssée.

Si encore elle s’était appelée Xavière, on aurait pu émettre des doutes. Mais Pénélope a des arguments totalement irréfutables qui devraient convaincre les juges les plus tatillons.
Comment pourrait-elle montrer les preuves de son travail, puisque en attendant Ulysse elle travaillait tout le jour et que durant la nuit elle détricotait le fruit de son labeur. Il n’est donc  pas possible de donner des preuves de son activité. Détricotés les chaussons pour les enfants, les barboteuses, les mitaines et les chaussettes patiemment élaborés dans la journée…  De son travail,  il ne reste qu’un écheveau de laine proprement enroulé sur lui-même…

Lorsqu’elle devint conseillère littéraire pour la production de l’Iliade, il est également évident qu’elle  écrivait le jour et que le soir à la bougie elle effaçait la totalité de ce qu’elle avait écrit. Et dès lors il était logique qu’elle se retrouve le matin devant une page aussi blanche que la nuit qu’elle avait passée à l’effacer. C’est ici  la conséquence funeste du zéro papier, il ne peut y avoir de preuve matérielle des écrits réalisés informatiquement puisque, par souci de rangement, ils ont vraisemblablement été effacés de la mémoire… erase *.*, et la trace du travail n’existe plus…Ce qui ne signifie pas obligatoirement qu’il n’y a pas eu de travail!

Ce qui me semble parfaitement surprenant c’est la modernité de cette histoire née de la nuit des temps. Etre ainsi capable de faire la synthèse de la primaire de la Belle Alliance alors même qu’aucun synthétiseur professionnel n’y est encore parvenu, ce simple tour de force devrait immédiatement arrêter les poursuites.

En effet, reprenant les mots du candidat qui se revendique « candidat de la feuille de paie » elle est indiscutablement à même de prouver que la feuille de paie témoigne d’un salaire. Mais reprenant également les attaques formulées contre le candidat que l’on dit « candidat de la fin du travail », elle peut aussi montrer que le travail n’est pas indispensable pour percevoir un salaire.
De là à penser qu’elle a anticipé le « Revenu universel » il n’y a qu’un pas… Reste cependant à chiffrer le coût réel pour sa généralisation…

Contrairement à ce que l’on dit, le chemin de l’Elysée, comme celui de l’enfer, n’est pas forcément pavé de bonnes intentions. Aux dires de Pénélope, la vraie,  l’Elysée de la mythologie grecque est bien le lieu de séjour  des âmes vertueuses, d’où l’immunité qui  préside au séjour de ses hôtes…  Sarko l’avait tentée… Fillon ne l’a pas encore atteinte, mais en démocratie il est bon de rappeler que le temps ne fait rien à l’affaire… du moment qu’on a la Santé !

le Quaireux le 30 janvier 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *