Des gamelles et des bidons…

Les bleus blancs  rouges caracolent, les  patriotes ont empoché la prime à Domrémy offerte par la Jeanne,  ils visent l’étape de Poitiers pour honorer Charles Martel et puis celle du Puy du fou pour un vicomte de leurs amis. Ils roulent dans une course propre, ils  ont viré les étrangers, les Anglais la faute au Brexit, les Allemands, les Belges, les Hollandais, les Italiens et surtout les Grecs et même les  Magrébins sont consignés à la frontière, la faute à l’Europe! Un tour  de France, en France rien que pour des Français au sang pur! Les autres abreuvent les sillons ! Non ce n’est pas un tour de France fictif comme disent les agents du complot, les journalistes pourris et les juges guère de moins. Et de toute façon  » en examen, à pied, à cheval ou en voiture j’y vais. Je s’rai en jaune à l’Elysée ».

Les Républicains roulent à l’eau pas claire, tous derrière, tous derrière et lui devant droit dans ses bottes. C’est, en tout cas, ce qu’ils voudraient bien qu’on dise, mais au bord de la route, on entend: « tous devant tous devant et lui derrière ». Il s’est choppé une fringale. Ne croyez pas qu’il se paye de paroles,  ça ne lui suffit pas ! Il a beau avoir gagné une prime en passant dans la Sarthe, son poids en rillettes, c’est insuffisant pour nourrir sa famille. L’équipe a un porte-parole, sans doute parce que la parole est trop lourde à porter quand on a annoncé une attaque dans le col de la République et qu’un salaud de juge vous pique le bidon pour le porter à l’analyse. Le Tourmalet s’ra tourmenté si on ne peut plus bidonner… Des gamelles et des bidons, mais surtout des gamelles …des gamelles pour aller à la soupe entend on dans le peloton… Mais « de toute façon, c’est pas pour un bidon fictif que l’on va me mettre en examen. La mise en examen de mon bidon, c’est bidon par définition! Alors j’irai au bout »

Hamon a une équipe maigrichonne, certains n’ont pu monter les cols. Ils roulent dans le gruppetto en facteur, les mains aux cocotes, les poignets en haut du guidon. Courageux mais pas téméraires,  ils vont poser un pied à terre. Ils avaient donné leur parole,  ils la reprennent désormais, leur dérailleur a déraillé…
Et puis c’est évident : le jaune va très mal à Hamon, le rose c’est le tour d’Italie…
Et puis… c’est bientôt mercato… faudra bien  trouver un maillot… se reclasser dans une équipe… il vaut mieux rouler pour Macron. Et ils remontent le peloton pour lui offrir des bidons, mais attention : des bidons sans gamelle, surtout pas des gamelles et des bidons…

Jadot, le nouveau maillot vert, a évité la crevaison, il roulait en chasse patate mais il vient juste de rentrer.

Juste au beau milieu du peloton, pile au centre de la chaussée : on peut reconnaître Bayrou. Il n’a que quelques équipiers qui ne peuvent le protéger, heureusement les oreillettes  permettent un peu de discuter. « Ca roule un peu trop vite ! Faudrait peut-être se calmer. Mais t’inquiètes Manu, de Rugy  me remonte en tête. De toute façon je suis à fond derrière toi…je ne peux donc pas être devant ! »

Mélenchon, quant à lui,  voudrait bien réussir à sortir du paquet. Pour son dernier Tour et l’arrivée à l’Elysée, il veut porter le dossard rouge du leader le plus combatif… mais à rouler perso et à rêver de même, il risque d’être éliminé avant la ligne d’arrivée…

Après le Tour, les critériums, en prime pour les équipiers quelques contrats à l’Assemblée. Allez ! Allez ! Baisse la tête, t’auras l’air d’un coureur ! Roule et tais-toi !

le Quaireux le 27 février 2017

 Retrouver « l’humeur du lundi » sur mon site : ericgautier.org

Une réflexion au sujet de « Des gamelles et des bidons… »

  1. Moi qui ai vu le jour début 1945 au pied du Tourmalet, mes parents ayant fui Metz occupé par les « Nazi ». Moi qui espérais une remise en cause des politiques productivistes et destructrices de la diversité, je vais sans doute être contraint de descendre de vélo et me mettre « En Marche » dès le premier tour, pour ces mêmes politiques, afin d’éviter le retour de la peste brune et son cortège de misère.

    La course n’est pas finie il reste encore des étapes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *