Conférences

De la Fraternité à la Concorde

La conférence retrace l’histoire du journal « La Fraternité » fondé à  Lezay (79120) en 1904 sous forme de coopérative intellectuelle. D’obédience radicale, l’hebdomadaire s’appuie sur le milieu protestant du Mellois et comprend dans son conseil d’administration un nombre significatif de francs-maçons.

Quelques grandes plumes y tiennent des rubriques régulières, on peut citer le philosophe Paul Ricoeur, le juriste Charles Rousseau, l’économiste Charles Gide, Marc Ruccard député et ministre radical… et pendant l’occupation le pasteur Marc Jospin.

Comment ce journal traverse les grands moments de l’histoire, de la séparation des églises et de l’état en 1905, à la naissance des coopératives, en passant par la guerre 1914-1918, puis le front populaire, la montée du nazisme en Allemagne jusqu’aux accords de Munich.

Comment il traverse la période de la guerre 39-45 jusqu’à son interdiction en 1942, jusqu’à sa renaissance en 1946 sous le nom de « la Concorde ». Enfin comment, après guerre, il continue à épouser la ligne politique du parti radical approuvant en particulier les guerres d’Indochine et d’Algérie.

Robert Desnos, poète de la résistance

 

 

 

A quoi rime la réforme des collectivités? 

 

 

Site personnel et galerie L'Œil oblique